+33647933618 bicikle@gmail.com

Mon vélo-pas-cargo

par | Déc 1, 2020 | Atelier, Non classé | 0 commentaires

J’avais commencé la construction de mon vélo “normal” en décembre 2019, pour tester mon gabarit, mes formes de cintrage, mes procédés de fabrication. Et pour me faire un vélo, aussi. Puis j’ai eu l’honneur de voir les commandes se succéder, et j’avais remisé ce projet. Pour mon récent anniversaire, je me suis offert de construire ma fourche et terminer mon vélo.

 

C’est un vélo typé “randonneuse”, équipé d’un cintre route, accueillant des bagages avec plaisir, avec une géométrie recherchant davantage le confort sur la durée que la performance sur 1km.

Ç’aurait donc pu être un vélo couché, si je n’avais pas voulu faire l’expérience géométrique de la chasse courte façon René Herse.

Une chasse courte (30-35mm) permettrait d’avoir un vélo plus maniable et plus stable lorsqu’il est chargé à l’avant – ce que je privilégie – , quand une chasse “longue” (65-72mm) serait plus adaptée pour certains vélos tout nus.
Le conditionnel est de rigueur, car je pense que c’est aussi une histoire de conditions, de goût, et qu’un vélo avec une très grande chasse peut aussi très bien rouler longtemps.

Pour raccourcir la chasse, on augmente le déport (et/ou on redresse l’angle de direction). La fourche de mon vélo a un déport de 72mm pour une chasse de 32.
Les puristes me pardonneront (ou pas) la fourche droite, moins confortable qu’une fourche cintrée.

 

Les haubans sont fins, tant pour le confort que l’esthétique. Et ma foi, je lui trouve un postérieur plutôt sexy, à ce vélo !

 

 

Je n’ai roulé que des sorties de moins d’une heure pour l’instant, mais à chaque fois c’était un grand plaisir.
La direction est un peu floue à vide, mais tolère très bien 5 à 20kg de charge sur la fourche, et même rouler avec une seule sacoche (5-7kg) se fait très bien, tant qu’on ne cherche pas à lâcher les mains.
Et pour garder la perspective de randos plus longues, l’arrière peut accueillir un porte bagage et une seconde paire de sacoches.

Cintre, cocottes, freins TRP mécaniques, jantes et pneus sont neufs, le reste est issu de mon précédent vélo ou pioché au fond des cartons.

 Ah, et comme je le trouve beau comme ça, je ne me suis pas encore résolu à le faire peindre.

0 commentaires